Nouveau-né en couche lavable

Quelles couches lavables pour un nouveau-né ?

Vous attendez un enfant et c’est décidé, il portera des couches lavables ! C’est écologique, c’est meilleur pour sa santé, et, cerise sur le gâteau, votre porte-feuille vous en remercie d’avance. Vous êtes tellement convaincu.e que vous n’imaginez même pas un instant mettre une de ces couches dérivée de pétrole sur les fesses de votre bout de chou tout neuf. Les couches lavables, ce sera dès les premiers jours, même pas peur !

Oui mais voilà, ça ne vous a pas échappé au cours de vos recherches, la plupart des couches évolutives, dites aussi « taille unique », sont en réalité plutôt adaptées à des bébés de 4,5 kg ou plus. Elles sont énormes sur une crevette de 3kg (voire moins). En plus de l’effet popotin d’éléphant, les fuites vous attendent au tournant si vous tentez de les utiliser dès la naissance. De quoi décourager même les parents les plus motivés. Il existe bien des couches taille nouveau-né, (dites aussi « newborn ») mais cela représente une gros investissement pour un temps assez limité.

Alors comment faire pour concilier bébé tout neuf et couches lavables sans vendre un rein au passage ? Dans cet article, je vous donne 3 solutions peu coûteuses pour passer aux couches lavables dès les premières semaines de bébé.

Nouveau-né couches lavables

1. Penser à la location

Pour les premières semaines de bébé, en attendant qu’il atteigne un poids suffisant pour mettre des couches taille unique, la location peut s’avérer être un bon compromis. En plus de vous éviter d’investir dans des couches taille newborn pour seulement quelques semaines, cela permet aussi de tester plusieurs types/marques de couches avant de choisir ce qui vous convient, à vous et votre bébé. Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Vous pouvez vous adresser à une association si vous en avez une proche de chez vous. C’est généralement très bon marché et autre gros avantage : vous bénéficierez en même temps de conseils et d’explications personnalisés. Certaines associations proposent aussi des ateliers de découverte des couches lavables. Attention cependant à l’entretien de ces couches, qui passent souvent d’une famille à l’autre sans autre vérification. Il peut arriver qu’elles soient encrassées ou un peu usées. Vérifiez donc bien ces points avant de louer, ce serait dommage d’être dégoûté avant même d’avoir essayé.

Si vous n’avez pas d’association de location près de chez vous, il est possible de louer des couches sur des sites spécialisés comme Rebelle de Nature, qui proposent des kits pour nouveaux-nés. Vous choisissez un pack, et les couches vous sont envoyées chez vous pour une durée déterminée, qui peut être prolongée si nécessaire. C’est un peu plus cher, mais en contre-partie, les couches sont a priori en parfait état.

2. Acheter d’occasion et/ou penser à la revente

Oui oui oui, on peut acheter des couches d’occasion sans aucun problème si on prend quelques précautions. Les couches pour nouveau-né ne servent que quelques semaines, donc elles peuvent tout à fait servir à plusieurs enfants !

Rendez-vous donc sur Vinted ou Le Bon Coin pour trouver des bonnes affaires. N’hésitez pas à demander des photos détaillées pour vérifier l’état, notamment des élastiques et des scratches, et des informations sur la routine de lavage utilisée. Cela vous permettra d’acheter en toute sérénité.

De même, si elles sont encore en bon état, vous pourrez revendre vos couches quand elles seront trop petites, ce qui en minimisera encore le coût.

3. Utiliser des langes

Cela vous paraitra peut-être un peu arriéré, mais les langes ont à nouveau le vent en poupe, et pour cause ! Leurs avantages sont tellement nombreux qu’il est très probable que vous tombiez vous aussi sous leur charme rétro indéniable. Personnellement, après avoir testé et utilisé à peu près tout ce qui existe en matière de couches, il fait partie de mes favoris.

Qu’est-ce qu’un lange ? Et bien, c’est tout simple : un grand carré de tissu en coton blanc (ceux qu’on utilise aujourd’hui pour essuyer les petits renvois de nos chérubins, vous voyez ?). Une fois plié selon un plan bien précis, on l’attache sur bébé avec un snappi (petit crochet spécialement conçu pour ça), puis on recouvre le tout d’une surcouche imperméable de type shorty en PUL ou en laine. C’est le système le plus économique, utilisable dès la naissance, peu importe le poids de bébé. Ensuite, quand bébé aura grandi, vos langes constitueront d’excellents absorbants pour des couches TE2, TE3, voire même TE1.

Lange avec snappi

Et enfin… une bonne nouvelle ! Il existe un système qui va réellement de la naissance à la propreté, avec un coût dérisoire, en matière 100% naturelle. Si si ! J’ai nommé : le lange à nouer ! Il est en coton un peu plus épais et s’attache avec des liens autour du ventre du bébé. On glisse à l’intérieur une doublure ou un insert en coton pour augmenter l’absorption et on le recouvre d’une surcouche imperméable de type shorty en PUL ou en laine.

Lange à nouer Disana

Les langes conviennent à toutes les morphologies sans faire de marques aux cuisses ou au ventre puisqu’ils ne possèdent pas d’élastiques. Ils sont aussi très durables du fait de l’absence de pressions, scratches, etc… Ils sèchent vite et sont beaucoup moins sujets à l’encrassement que les couches « classiques ». Comme ils sont 100% coton, ils peuvent être lavés de temps en temps à 90°C pour une bonne désinfection. Et tant qu’à faire, ils sont aussi extrêmement fiables, surtout associés à une surcouche en laine. Parfait pour les cacas explosifs de bébés allaités.

Alors, prêt.es à vous lancer ? Laquelle de ces trois options vous parle le plus ? J’ai hâte de lire vos réponses.

Si vous voulez plus d’informations pour vous aider à vous familiariser avec le monde merveilleux des couches lavables, n’hésitez pas à télécharger mon tableau comparatif des différents types de couches, qui vous permettra d’avoir une vue d’ensemble de tout ce qui existe sur le marché sans passer des heures à faire des recherches sur Internet.

Merci de tout coeur pour votre lecture et à très vite !

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Tableau comparatif couches lavables

MON GRAND TABLEAU

« LES DIFFÉRENTS SYSTÈMES DE COUCHES LAVABLES »

Une vue d’ensemble et un petit lexique, pour y voir plus clair en un rien de temps et éviter de perdre votre temps à chercher des infos sur le web !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

Arrêtez de perdre votre temps à faire des recherches...

Accédez gratuitement
au grand tableau de synthèse
"LES DIFFERENTS TYPES DE COUCHES LAVABLES"

... Et lancez-vous dans l'aventure rapidement, sans prise de tête !

Tableau comparatif couches lavables